Évitons les désagréments digestifs d’un repas de fête!

NOEL-BLOG-1

Flocons, sapins, guirlandes commencent à illuminer nos rues. Les fêtes de fin d’année sont aussi une belle occasion de se réunir en famille et de festoyer avec nos proches. Ces jours sont aussi l’occasion de se faire plaisir, mais… gare aux excès. Alors pour se sentir bien dans sa tête, dans son corps et dans sa robe, nous vous proposons quelques astuces pour être la plus belle pour aller danser. 

On le sait tous, durant cette période festive, les repas sont souvent riches et copieux. Foie gras, saumon fumé, dinde farcie, bûche de Noël et autres mets délicieux se donnent rendez-vous pour ravir votre estomac… Mais,, aussi bons soient-ils, ils peuvent vite nous jouer des tours.

Mais… Pourquoi ces maux de ventre?

La raison est simple. L’organisme n’étant pas habitué à recevoir un apport en graisse et sucre aussi riche sur une période si courte, il se peut qu’il traduise son mécontentement par des maux de ventre, ballonnements et indigestions.

Comment éviter ces désagréments?

Pour entamer cette période en toute tranquillité, nous vous conseillons donc de vous préparer une semaine à dix jours à l’avance, le tout pour arriver en super forme le jour de fête.

1/ Manger équilibré sans pour autant vous priver.

Faire le plein de légumes et de fruits durant la semaine vous apportera les vitamines et les fibres nécessaires au bon fonctionnement de votre système digestif. Vous pouvez aussi favoriser les viandes maigres et le poisson blanc, moins gras. Ces produits soulageront votre digestion, et vous apportera un stock de protéines. Retrouvez la liste des aliments qui favorisent le transit et brûlent les graisses dans notre article précédent.

2/ Limiter votre consommation d’alcool et de boissons sucrées.

L’alcool peut provoquer des inflammations au niveau de l’estomac, et les boissons sucrées avoir une incidence sur votre digestion. Il est donc préférable de réduire votre consommation quelques jours avant un grand repas de fête comme celui de Noël.

3/ Boire… de l’eau.

Cela peut paraître logique, mais boire de l’eau n’est pas un réflexe pour tout le monde. Pour un transit optimal et un teint radieux, il est recommandé de boire entre 1.5L et 2L d’eau par jour. Sous forme de thé, de tisane, de soupe ou à la bouteille, tout est bon pour hydrater votre corps, surtout le Jour-J. Cependant attention au café, il est responsable d’aigreurs d’estomac à trop fortes doses.

4/ Faites provision de sommeil.

Pour arriver en pleine forme le jour-J, assignez-vous un rythme de sommeil régulier et n’oubliez pas « qu’une heure de sommeil avant minuit vaut deux heures après minuit ». Vous vous sentirez mieux, et votre organisme vous en remerciera. En une semaine à peine, vous gagnerez ainsi l’équivalent d’une nuit entière de sommeil.

Quelques astuces pour le jour-j

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, arriver le ventre vide à la soirée n’est pas la solution. Vous prendrez le risque d’arriver affamée et qui dit affamée dit généralement ‘Je profite un peu (trop) de l’apéro ‘.Alors plutôt que de vous priver, optez pour des aliments légers. Certains produits du quotidien sont des coupes faim naturels. La pomme en est un excellent exemple : une fois mangée, ses fibres absorbent l’eau pour former une texture consistante qui augmente le volume ingéré et réduit l’activité des enzymes digestives. Elle permet donc d’atténuer la sensation de faim. Pour ceux qui préfèrent le salé, l’œuf dur est aussi un bon moyen de réduire son appétit. Pauvre en calories et riche en protéines, il vous calera et vous évitera de vous jeter sur l’apéritif, qui vous fera déjà de l’œil

Pendant le dîner, coté boissons alcoolisées préférez le champagne et le vin rouge, au vin blanc et rosé, plus caloriques et sucrés. Après le dîner, même si l’on se doute que vous aurez d’autres priorités ce soir-là, n’hésitez pas à faire une balade digestive. Elle aidera la digestion et brûlera directement une partie des calories consommées.

Vous voilà parée pour un excellent repas de fête en toute quiétude. Bonne préparations à toutes et à tous ! On attend vos commentaires et vos conseils personnels avec impatience.

Si vous aimez cet article, partagez-le !
Pin It

Une réflexion sur “Évitons les désagréments digestifs d’un repas de fête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *